Saisissez votre recherche
Annuaire Alphabétique
Annuaire des professions



SITUATION FINANCIERE DE MAYOTTE / LES AIDES EXTERIEURES AU DEVELOPPEMENT

Hamaha : une ville champignon sortie de terre

A deux pas de Mamoudzou, entre mer et collines, une véritable ville champignon est en train de pousser sur quarante hectares, prouvant que la commande privée est un vrai moteur du BTP. C'est l'effet direct de la défiscalisation. Cette vaste entreprise est initiée par "Archipel Investissement" de Christophe Limousin qui viabilise et construit depuis l'année 2000, les territoires situés au nord de l'actuel Jumbo Score, un quartier nommé " Trois Vallées ". Un aménagement qui se fait en plusieurs étapes : en 2000/2001, la premiere phase a porté sur 6 hectares avec 170 logements pour 700 habitants. En 2008, les " Hauts Vallons " seront bouclés. Ils s'étendent sur 7 hectares pour 450 logements répartis sur 93 lots privés ou publics. Visionnaire dans l'aménagement de ce quartier, le promoteur a prévu et construit les dessertes routieres et d'assainissement sur 12000 m2 avec environ 2 millions d'euros de fonds privés investis pour ces infrastructures qui seront gérées par les syndicats de copropriétaires avant d'etre, logiquement, rétrocédées aux communes.

Défiscalisations a 25, 40 ou 50 %

Sur les quarante hectares et plus, environ la moitié est promue par Archipel Investissements (les Trois Vallées, les Hauts vallons 1 et 2), la zone de Jumbo Score alentours en occupant cinq. La commune de Mamoudzou aménage de son côté, 11 hectares dédiés aux services et a l'administration. Enfin, une dizaine d'hectares est en cours de viabilisation et en attente de projets. Initialisé sous la loi Paul (avec 25% de défiscalisation sur 5 ans pour les résidences principales et 40% pour le locatif), ce projet a évolué depuis 2004 sous la loi Girardin. Désormais, les taux de défiscalisation sont de l'ordre de 25% sur 10 ans pour les résidences principales et de 40% sur 5 ans en locatif non conventionné (pas de réglementation sur le montant du loyer ni les revenus du locataire). Enfin, la loi Girardin permet aussi de défiscaliser a hauteur de 50% sur 5 ans dans le cas des locations conventionnées (locatif intermédiaire avec un revenu plafonné du locataire).